Quand vous avez peur de parler en public….

La communication nécessite certes le recours au langage et aux mots, mais également le recours à des moments opportuns de silence afin de définir un espace autorisant la rencontre des mots et de la personnalité.

La peur de prendre la parole en public constitue un obstacle à cette rencontre car elle se définit généralement comme une double peur : il s’agit de la « peur de soi-même et peur des autres » d’après le Docteur Christophe André. Communiquer, comme le dit Jacques Salomé, suppose aussi les silences, pour se taire et pour laisser un espace à la rencontre des mots. Tout le problème réside en cela lorsqu’une personne subit la phobie de parler en public, appeler la glossophobie, elle a alors tendance à parler vite car les silences deviennent insupportables.

Il est communément admis que 75% de la population française éprouve des difficultés à s’exprimer en public : cette difficulté peut se définir comme l’appréhension de parler devant plusieurs personnes, un groupe, un auditoire inconnu, lors d’un colloque, lors d’une réunion professionnelle. C’est l’une des peurs les plus courantes, avec celle que représentent le vide et les serpents. Il est reconnu que près d’une personne sur trois renonce à parler en public tant cette appréhension semble insupportable.La peur de s’exprimer en public peut être identifiée par trois catégories distinctes de symptômes :

Méthode TiPi - Peur de parler en public

    • L’appréhension physique : les symptômes physiques sont constitués par le fait d’éprouver des nausées, des palpitations, par la survenance de la transpiration, par le raidissement de la nuque. Le rythme cardiaque s’accélère, les jambes deviennent « comme du coton », les pupilles se dilatent.
    • La peur verbale : la voix peut faiblir ou se casser, les mots se mélangent
    • La peur non verbale : les gestes sont trop brusques, trop lents, ils n’accompagnent plus et ne soutiennent plus le discours. L’ensemble de la personnalité se tend, envahie par l’angoisse, par des pensées obsessionnelles.

La peur de parler en public peut être surmontée grâce à Tipi qui propose de se concentrer sur les sensations physiques.  Avec la méthode Tipi, sur plusieurs cas régulièrement traités, cette peur a été totalement dépassée.