Mon arbre généalogique…Ma mère a retrouvé sa place légitime et moi je respire…

Je suis repartie de notre rencontre avec mon arbre généalogique pour la 1ère fois, les autres fois je le laisser au cabinet de Johanna, en emportant ma grande feuille de Canson ou mon arbre était dessiné, j’ai ressenti quelque chose intérieurement difficile à décrire comme un plein qui venait remplir des espaces vides en moi.

Le lendemain, je me suis rappelée notre séance et notamment quand j’ai expliqué à Johanna que j’avais avorté, il y a 20ans, dans « l’intérêt » du bébé, et là j’ai ressenti un soulagement comme si mon ventre se détendait. Les mots tels que « prostituée et avortement » me sont venus à l’esprit comme s’ils descendaient de mes ancêtres. Cela résonnait très fort en moi en lien avec les ancêtres.

Puis j’ai eu le sentiment que la petite boite dans mon ventre explosait, (souvent j’ai eu le sentiment d’avoir quelque chose qui me gênait à l’intérieur de moi et parfois il me semblait que c’était comme une boîte). Les liens d’enchaînement de la lignée de ma mère explosaient aussi. Et toutes les personnes représentées sur l’arbre étaient libérées de ces liens qui les retenaient prisonnières. Et tout cela explosait dans mon ventre. Je ressentais de la liberté et un grand bien être dans mon ventre de femme.

Et en même temps j’ai ressenti comme si mon corps était coupé en deux comme si le haut de mon corps (à partir du plexus jusqu’au cou) était rigidifié et ne respirait pas.
Et j’ai senti que l’Energie re – circulait et cela m’a causé une grande joie.

La séance suivante ou Johanna, a bien mis en valeur que ma mère était l’ainée qu’elle était forte et qu’elle a repris sa place d’ainée, parce que née hors mariage de père inconnu, elle avait tout le temps était traitée de « bâtarde », cela aussi, cela m’a donné aussi une grande impression de bien être, d’espace dans mon cœur et ma respiration s’est amplifiée. Je suis contente pour ma mère

Marie-Anne R. Juin 2015

Vous souhaitez prendre directement rendez-vous avec Johanna Dermi ?