Violine G., janvier 2011

« Un travail en profondeur avec une thérapeute qui nous pousse avec douceur et fermeté dans nos retranchements.

A chaque séance, la même peur au ventre d’aller chercher et de sortir son mal être.

Puis l’accueil chaleureux, autour d’une tasse de thé, dans un lieu cosy, fait fondre petit à petit les barrières du miroir de l’âme pour déverser, parfois douloureusement nos états intérieurs.

On se sent en sécurité, le jugement n’ existe pas, on est accueilli ou recueilli à notre niveau, telle que l’on est.

On s’ effeuille petit à petit et subtilement, Johanna nous invite à une exploration profonde et juste de nous même.

Tout se bouscule, puis les choses se placent et soudain, la lumière sur des outils, des clés, des pistes….

On en ressort groggy, mais grandi ».